La ministre Thériault inquiète !

1
2049

Lundi dernier, la ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation, Lise Thériault, a pris la parole et a exprimé son inquiétude quant à la multiplication des offres de formations rapides pour obtenir le fameux sésame « la licence de construction » à moindre effort!

« J’ai déjà eu des discussions là-dessus avec les dirigeants de la Régie du bâtiment pour qu’on puisse regarder de quelle autre manière on pourrait faire en sorte qu’on ne s’improvise pas un entrepreneur, qu’on puisse obtenir facilement la licence de la RBQ », a déclaré Mme Thériault.

« On passe des lois; on fait le ménage. On fait en sorte que les gens du crime organisé sortent de l’industrie de la construction, puis de l’autre côté, on va faciliter l’entrée à n’importe qui, de n’importe quelle manière. Moi, je ne suis pas partante avec ça. Je pense qu’il faut vraiment faire en sorte de resserrer ces règles-là », a plaidé la ministre.

Et à elle de conclure en disant que : « Mon souci, c’est de faire en sorte que les gens qui reçoivent une licence de la Régie du bâtiment soient des gens qui sont qualifiés, qui sont capables de faire le travail et qui le font d’une manière honnête et correcte et qui, surtout, obtiennent leur licence sur la base d’une vraie formation, et non pas juste « je connais les réponses et tiens, j’ai passé le test » ».

Un dossier qui s’avère être un enjeu de taille puisqu’il pourrait à terme anéantir les nombreux efforts menés ces derniers mois pour redorer l’image de l’industrie.

1 commentaire

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'écrire votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.